Avis d’expert | Blocage expéditeur sur Gmail : le pouvoir des utilisateurs renforcé ?

Gmail lance une nouvelle fonctionnalité destinée à ses utilisateurs : le blocage d’un expéditeur. Quel impact pour vos campagnes e-mails ou votre réputation d’expéditeur ?

Anthony BoudetAprès l’optimisation de ses algorithmes de filtrage anti-spam et la mise à disposition de nouveaux outils pour les annonceurs, Gmail profite de la rentrée pour lancer une nouvelle fonctionnalité destinée aux utilisateurs : le blocage d’un expéditeur. Une action de plus disponible sur la messagerie Gmail… A quoi correspond-t-elle réellement et quels sont les impacts pour vos campagnes e-mails ou votre réputation d’expéditeur ?

« Bloquer l’expéditeur », qu’est-ce que ça signifie ?

A la manière du bouton « bloquer un numéro de téléphone » sur iPhone, les interfaces Gmail intègrent désormais une fonction permettant de placer directement en boite spam, tous les messages envoyés par l’expéditeur désigné. Cette action est disponible dans le menu déroulant proposé pour chaque e-mail et vient s’ajouter aux autres actions possibles telles que « signaler comme spam » ou « signaler comme phishing ». Bien que Google estime que les spams reçus sur une boite de réception Gmail ne représentent que 0.1% des e-mails reçus, le géant américain reconnait qu’il peut y avoir des erreurs et s’appuie donc sur ses utilisateurs. La fonction « signaler comme spam » visait déjà à dénoncer une campagne précisément mais ne permettait pas de bloquer toutes les campagnes envoyées par cet expéditeur. Il est donc désormais possible d’envoyer purement et simplement un expéditeur trop insistant vers la boite spam.

Blocage expéditeur : Gmail renforce le pouvoir de ses utilisateurs

Quel est l’impact de cette nouveauté ?

Tout d’abord, cette nouvelle fonction n’est pas autant mise en avant que le bouton « signaler comme spam », accessible directement dans l’interface Gmail : il faut accéder au menu déroulant pour l’actionner.

Blocage expéditeur : Gmail renforce le pouvoir de ses utilisateurs

De plus, « bloquer cet expéditeur » agit comme un filtre ou une règle appliquée sur la boîte aux lettres et ne semble pas sanctionner par une plainte auprès de Gmail, comme le fait actuellement « signaler comme spam ».

En revanche, contrairement à une plainte qui s’applique uniquement au message signalé, le blocage concerne l’adresse e-mail et donc tous les envois faits à partir de cette adresse. Veillez à utiliser des adresses e-mails différentes pour vos messages marketing, transactionnels et de Trigger marketing. Cette fonction a donc pour objectif de permettre aux abonnés Gmail de filtrer plus facilement leurs messages sans pour autant sanctionner l’annonceur.

Y a-t-il des risques pour votre réputation d’expéditeur ?

Au cours des dernières années, Gmail nous a proposé beaucoup de changements dans le but d’améliorer sa messagerie pour ses abonnés. Rappelez-vous, l’arrivée des onglets avait soufflé un vent de panique chez les annonceurs et des campagnes ont alors été initiées pour indiquer aux abonnés Gmail comment basculer un e-mail de l’onglet Promotions vers la boîte principale. Aujourd’hui, il est fortement déconseillé d’essayer de contourner les règles mis en places par les FAI/MSP au risque d’engendrer un filtrage plus sévère de vos campagnes.

Nous vous recommandons de prendre en compte les évolutions des règles de filtrage pour affiner votre stratégie et notamment, vos ciblages. L’indifférence des contacts, qui suppriment ou archivent directement vos campagnes e-mails sans les ouvrir, a un impact beaucoup plus important sur votre réputation que la fonction « bloquer ». En effet, les FAI/MSP analysent le comportement de leurs abonnés et, si ceux-ci ignorent régulièrement vos messages, peuvent décider de basculer vos prochaines campagnes en boite spam.

Votre stratégie e-mail marketing doit donc se focaliser sur l’engagement client et pas sur le contournement des règles de filtrages mises en place par les FAI/MSP. Etre à l’écoute de vos contacts et adapter vos ciblages selon le comportement de vos contacts restent donc deux éléments clés pour le succès de vos campagnes e-mail marketing, synonymes d’un meilleur ROI.

DMA 2015 : Relation client et révolution omnicanaleParticipez au Webinar Bilan DMA 2015 : les tendances du Marketing Direct Digital

Vous souhaitez obtenir des conseils pour optimiser votre stratégie e-mail marketing ?
Contactez notre service Conseil au 05 57 26 57 68 ou par e-mail 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *